X

Bannière site Salarié du particulier Employeur

Pour accéder à l'ensemble de la FAQ au complet, veuillez vous connecter avec votre compte adhérent :
et si vous n'avez pas encore de compte adhérent, cliquez-ici.
Pour adhérer, aller à la page d'adhésion : adhérer en ligne

Oui, lorsque les droits acquis dépassent 12 jours ouvrables, le solde des congés dans la limite de 12 jours peut être pris pendant ou en dehors de la période du 1er mai au 31 octobre, de façon continue ou non.
Si ces jours sont pris ors de la période du 1er mai au 31 octobre, à la demande de l’employeur, cela donne droit à congés supplémentaires :
- + 2 jours ouvrables si le nombre de jours ouvrables pris en dehors de la période est de 6 jours ou plus
- + 1 jour ouvrable si le nombre total de jours ouvrables est de 3,4 ou 5 jours.
Si la demande émane du salarié, l’employeur peut subordonner son accord au renoncement aux jours de congés supplémentaires.

A priori oui, si ce sont vos employeurs qui fixent vos dates de CP…
La CFDT combat cet état de fait qui a pour conséquences le fait que les salariés de particulier ne peuvent prendre de réelles vacances (décalage des congés en fonction des particuliers employeurs).
Il faut alors convaincre vos employeurs, soit :
- De pouvoir accepter vos dates de congés, pour pouvoir profiter réellement de vos vacances que vous aurez pu organiser
- De s’entendre sur les mêmes dates pour tous vos employeurs

On décompte en jours ouvrables,(du lundi au samedi) à partir du 1er jour  où l’on aurait dû travailler jusqu’au dernier jour avant la de reprise du travail.

La durée du CP annuel est de 2,5 jours ouvrables par mois (ou par période de 4 semaines travaillées, ou périodes de 24 jours) de présence au travail, quel que soit l’horaire habituel et quel que soit le nombre d’heures effectuées.
Les périodes suivantes sont assimilées à des périodes de travail :
- périodes de CP de l’année précédente,
- jours fériés chômés,
- congé de formation continue,
- congés de maternité et d’adoption,
- périodes durant lesquelles le salarié est appelé sous les drapeaux, journée de la citoyenneté.
- Les périodes limitées à une durée d’un an ininterrompue maximum, d’arrêt de travail pour cause de maladie professionnelle ou d’accident du travail.
Lorsque le nombre de jours calculé ne donne pas un nombre entier, la durée du congé est portée au nombre entier supérieur.
La durée totale du congé annuel payé, ne peut pas dépasser 30 jours ouvrables (soit 5 semaines) par période de 12 mois.

Oui, les CP acquis doivent être pris, et l’employeur peut en imposer la date. Il doit par contre au minima accorder 12 jours ouvrables consécutifs entre le 1er mai et le 31 octobre, sauf accord entre lui et le salarié 
A noter que la prise de congés en dehors de la période du 1er mai au 31 octobre peut donner droit à un ou deux jours de congés supplémentaires en raison du fractionnement des congés.
C’est le cas lorsque le fractionnement émane de l’employeur, avec l’accord du salarié.
Il donne alors droit à 2 jours ouvrables, si le nombre total de jours ouvrables pris en dehors de la période est de 6 jours ou plus, à 1 jour ouvrable, si le nombre total de jours ouvrables pris en dehors de cette période est de 3, 4 ou 5 jours.
Lorsque la demande de fractionnement émane du salarié, l’employeur peut subordonner son accord au renoncement des jours supplémentaires de fractionnement mentionné ci-dessus.

Le délai à respecter doit être suffisamment long afin que chacun s’organise, ce délai minimal doit être d’au moins 2 mois .

Un jour ouvrable correspond à tous les jours de la semaine, à l’exception du jours de repos hebdomadaire et des jours fériés habituellement non travaillés (le plus souvent il s’agit donc des jours  compris entre lundi et samedi inclus).

Un jour ouvré est un jour en principe travaillé (il s’agit donc le plus souvent des jours compris entre  le lundi et le vendredi inclus).

Cela correspond à la totalité des jours du calendrier de l’année civile, y compris les jours fériés ou chômés. Un jour calendaire correspond donc à tous les jours  compris entre lundi et dimanche.

Dès lors que j’ai acquis des CP (dès un mois de présence) et sur autorisation préalable de l’employeur.
Si je n’ai pas acquis 12 jours de CP depuis mon embauche, je dois prendre les jours acquis en continu.

La 5ème semaine de CP dans la limite des droits acquis, peut être accolée à une période de 4 semaines si le salarié et l’employeur en sont d’accord. Cela ne donne aucun droit à fractionnement, sauf meilleur accord figurant  dans votre contrat de travail.

Oui,  si vous les avez acquis, c’est une obligation légale pour l’employeur de vous accorder 12 jours ouvrables consécutifs afin de vous reposer.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site.

Vous n'avez pas de compte adhérent ? Adhérer

Se connecter