Article 11 - Validation des acquis et de l'expérience (annexe II professionnalisation)

Les partenaires sociaux réaffirment leur volonté de développer la VAE dans les branches des salariés et des assistants maternels du particulier employeur, afin de permettre l'acquisition d'une certification professionnelle, consolider les parcours professionnels, optimiser le recours à la formation, accroître l'attractivité des métiers, favoriser une démarche de promotion professionnelle et le maintien dans l'emploi.

À ce titre, ils confient à la CNIEFP l'objectif de développer une politique active en matière de VAE et de professionnalisation par l'acquisition des certifications spécifiques au secteur des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile.

 

La VAE c’est quoi ?

C’est la Validation des Acquis de l’Expérience.

Ça sert à quoi la VAE ?

À obtenir la certification souhaitée, sans réaliser TOUT le cursus de formation initiale ou continue.

C’est utiliser ses compétences, ses savoirs-être et savoir-faire, son expérience professionnelle, y compris des compétences transversales qu’on a pu acquérir dans un autre emploi et valoriser toutes ces richesses qu’on ne soupçonne pas avoir.

Dans la branche professionnelle des salariés du Particulier Employeur, il existe plusieurs types de certifications : 3 titres professionnels 1 spécialisation et 2 certificats.

Les 3 titres :

Obtenir la certification, c’est pouvoir mieux vendre ses compétences, montrer qu’on est professionnel-le.

Cela sert vis-à-vis des particuliers employeurs à justifier de vos compétences et de votre salaire.

Comment obtenir le titre professionnel grâce à la VAE ?

1/ Tout d’abord, il faut définir son projet : une VAE peut me permettre de valoriser vos compétences au quotidien dans votre métier mais obtenir le titre professionnel peut aussi être une étape pour atteindre un autre objectif, un autre diplôme.

2/ Demander un dossier de recevabilité : il sera vérifié si votre expérience professionnelle est suffisante pour prétendre à la VAE. Il faut en réalité 1 an d’expérience au moins dans le métier pour présenter un dossier de candidature.

C’est IPERIA qui étudie votre dossier.

3/ Si vous avez besoin d’aide pour remplir ce dossier de recevabilité, il peut vous être proposé l’aide a module de positionnement et à la recevabilité (module de 4 heures pour vous aider à constituer votre dossier de recevabilité, cela aide notamment sur les compétences langagières à l’écrit notamment. Ce module déterminera aussi si vous aurez besoin d’un accompagnement spécifique lors de l’étape de la réalisation du dossier de validation ainsi que sur la présentation orale devant un jury.

4/ Lorsque votre dossier est accepté, alors on vous propose de réaliser votre dossier de validation, ainsi que la préparation de votre entretien final devant le jury de certification : Il s’agit de remettre un dossier permettant de présenter votre expérience professionnelle, avec les activités et les compétences que vous mettez en œuvre au quotidien en tant que professionnel de la petite enfance.

Le module d’aide qui aura été déterminé au préalable pourra vous être proposé par IPERIA pour ces nouvelles étapes : mettre en évidence vos compétences à partir de vos expériences professionnelles, verbaliser votre pratique professionnelle, en décrivant des situations de travail, et préparer l’entretien avec le jury de certification.

5/ Quand vous êtes prêt-e, alors c’est le grand jour du jury de certification : ce jury est composé de représentants employeurs, de représentants salariés comme vous, ainsi que d’un représentant IPERIA. Il s’agit de présenter votre dossier de validation, en étayant, et de répondre aux questions qui vous seront posées par le jury.

A l’issue de ce jury, vous obtenez totalement le titre ou partiellement.

S’il est obtenu partiellement, vous avez 2 ans pour repasser le module qui vous sera indiqué comme « manquant » ou « faible » dans votre dossier de validation, vous serez alors invité-e à vous former sur le sujet indiqué.

Vous pouvez aussi choisir d’obtenir un autre titre professionnel ou diplôme d’un autre secteur professionnel en VAE.

L’accompagnement proposé par IPERIA ne sera pas alors adapté.

Mais vous pourrez trouver un accompagnement adéquat en vous renseignant auprès d’un conseiller en évolution professionnelle. Cet accompagnement peut être selon le diplôme ou titre, financé par la branche professionnelle ou non.

BON À SAVOIR : si vous êtes demandeur d’emploi indemnisé vous pouvez aussi bénéficier de financements ou compléments de financement de votre accompagnement VAE.